Le temple du soleil : érigé sur le temple de Qorikancha

Publié le : 19 octobre 20214 mins de lecture

L’empire Inca était autrefois l’un des plus puissants peuples d’Amérique du Sud en plus d’être l’un des plus riches. Les vestiges de cette civilisation aujourd’hui éteinte sont désormais conservés dans des musées comme c’est le cas dans le couvent Santo Domingo. C’était l’ancien temple de Qorikancha.

Le temple de Qorikancha

Le temple de Qorikancha se dressait autrefois fièrement au centre de la ville de Cuzco au Pérou. C’était le lieu sacré où se déroulait presque toutes les cérémonies importantes du temps de l’Empire Incas. Les couronnements, les mariages ainsi que les funérailles y étaient célébrer. Richement orné d’or et de pierres précieuses, il était jadis considéré comme un haut lieu de culture. De plus, c’était également l’un des centres névralgiques de la vie des Incas. Les récits narrent que les murs, les portes ainsi que les autels de cet ancien temple étaient parés de divers minerais précieux qui reflétaient la lumière du soleil ou du clair de lune.

Le couvent Santo Domingo

À l’arrivée des conquistadors espagnols, la cupidité et la soif de pillage des européens de l’époque ont conduit à la destruction totale de cet impressionnant monument culturel. Tous les décors dont il était paré ont alors été éparpillés aux quatre coins du monde. Puis, les lieux sont devenus la propriété de Francisco Pizarro, le gouverneur de Nueva Castilla de l’époque. Ensuite, c’est à son frère Juan Pizarro que les lieux ont été confiés. Et, à la mort de celui-ci, la direction du couvent Santo Domingo qui fut construit sur les fondations de l’ancien temple du Soleil a été transmise à l’église dominicaine. Celle-ci est restée maîtresse des lieux durant de nombreuses décennies. Désormais, le couvent Santo Domingo est devenu un musée à l’intérieur duquel il est possible d’admirer ce qui reste des vestiges du temple de Qorikancha.

Un musée où découvrir la culture Inca

Tout au long des siècles qui ont suivi la désintégration de la structure originale du temple, les historiens ainsi que le gouvernement du pays ont réussi à retrouver des bons nombres d’objets appartenant à ces lieux. En plus des quelques pierres de l’ancien temple qui ont été préservées sur le site d’origine, il est aujourd’hui possible de s’y rendre afin de voir les différentes enceintes reconstituées.

Parmi celles-ci, l’actuel musée compte en effet cinq salles et un très grand extérieur. Les pièces qui y sont exposées sont des objets en céramique, des outils ou des restes d’os. Afin de connaître l’histoire des lieux, les voyageurs de passage peuvent se fier aux récits et aux descriptions se trouvant sur des panneaux d’information qui indiquent comment les Incas vivaient auparavant. Cela permet de comprendre leur mode de vie lors d’une visite.

Plan du site